Ski Alpin

Laurine Lugon Moulin

Laurine, nouvelle recrue

 

Formée depuis son plus jeune âge au club de ski des Houches, Laurine Lugon-Moulin vient d’intégrer le Club de Chamonix.

Elle a fait toutes ses gammes au club des Houches en combinant le ski de compétition et sa scolarité au collège de Chamonix en classe à horaires aménagées.

« Le ski était tout d’abord un loisir, puis années après années j’ai pris goût à la compétition. À la fin du collège j’ai poursuivi ce double cursus scolaire et sportif dans la classe pôle espoir du Lycée du Mont-Blanc. Ma dernière année en catégorie U16 s’est bien déroulée, ce qui m’a permis d’être sélectionnée pour rejoindre le pôle France d’Albertville et d'intégrer le groupe relève de la fédération française de ski. Cette même année j’ai pu faire mes premiers pas dans le circuit FIS sur lequel j’évolue encore actuellement. » 
 

L’entrée dans ce groupe fédéral lui a permis de découvrir une approche plus complète du ski, avec notamment un programme d’entrainement physique plus soutenu durant l’été et l’automne.

La structure fédérale dont bénéfice Laurine est un véritable arsenal tant par les infrastructures mises à disposition pour la prépa physique des athlètes que par le choix des lieux de pratiques (nouvelles stations/pistes) pour peaufiner sa technique sur les skis.      
« En découvrant au fur et à mesure ces nouvelles facettes de l’entrainement et de la compétition j’ai développé une véritable envie de réussir et de donner le meilleur de moi-même dans mon sport.

J’ai intégré le Club de Chamonix pour débuter cette nouvelle saison, c’est un soutien important en plus pour m’accompagner dans mon évolution sportive. » 

Elle navigue sur le circuit FIS pour la quatrième saison consécutive et comme chaque saison l’un des objectifs est de baisser ses points FIS mais aussi de remporter des courses !
Elle a dans sa ligne de mire l’intention d’intégrer plus régulièrement le circuit de la Coupe d’Europe dont elle a goûté la saveur l’hiver dernier pour la première fois en Géant.

Pour le moment, le circuit coupe du monde reste encore un peu lointain pour Laurine, mais chaque course apporte son lot d’opportunité et il s'agit aussi pour elle d'un but à atteindre.
Nous lui souhaitons le meilleur pour cette saison.